Accueil > Mairie > Actualités > Actualités de la commune > Eclairage public : une expérience à Chabons

Eclairage public : une expérience à Chabons

 

logo_eclairage_public

Donnez votre avis en envoyant un message à : rf/snobahc//egarialce

La commune de Chabons lance une expérimentation de réduction de l'éclairage public.

Au cours de cette période d’essais de 5 mois, avis et questions peuvent être transmis :

  • sur le site internet de la commune et via l’adresse internet : rf/snobahc//egarialce,
  • en mairie sur un recueil dédié,
  • ou lors d’une rencontre avec un de vos élus et sur demande de rendez-vous …

 

2015 est pour l'UNESCO l'année de la lumière : une occasion pour tous de montrer sa prise en compte des enjeux environnementaux et sociétaux de nos usages actuels de la lumière !

La lumière artificielle nocturne perturbe les rythmes biologiques de la nature. Les conséquences sur la santé de l’homme, la faune et la flore sont importantes.


 

Outre ces effets néfastes, l’éclairage nocturne est aussi une source de grande consommation énergétique, avec la pollution qui en découle. Dans le domaine de l’éclairage public, la France (66 millions d’habitants) utilise deux fois plus d’électricité que l’Allemagne (81 millions d’habitants).

 

Conscientes du problème, les collectivités locales grandes ou petites œuvrent pour lutter contre ce gaspillage énergétique.

 

La situation à Chabons

 

Notre commune est éclairée par 226 points lumineux répartis sur l’ensemble du territoire. Un suivi des consommations et des coûts a été effectué par Philippe Charléty, conseiller municipal qui a réalisé un logiciel qui répertorie tous les points lumineux de la commune et permet de cibler tous les postes et lampes de l’éclairage public. Il permet également le suivi des maintenances de l’éclairage public. Des relevés sur site avec Olivier Garde, habitant le hameau du Lac, ont permis notamment de déterminer le type de lampe.

 

Pour 2013, l’éclairage public a représenté un coût de 15 500 euros pour une consommation de 148 000 kWh.

 

Notre objectif est de tendre vers une réduction moitié de la consommation tout en maitrisant l’investissement nécessaire. Un des axes de réflexion a porté sur l’extinction de l’éclairage public une partie de la nuit.

 

La démarche a été présentée à 3 Conseils Consultatifs Citoyens.

 

Lors d’un de ces Conseils, la commune de Brézins a été prise en exemple. En effet cette commune, depuis 2009, a progressivement effectué l’extinction de son éclairage public sur l’ensemble de son territoire notamment le long des deux routes départementales traversant la commune. Un adjoint de Brézins est venu témoigner de leurs expériences et a insisté sur la totale réussite de cette opération, sur l’absence de faits de délinquance ou d’accidents de la route et sur l’adhésion totale de la population à cette mesure.

 

Concernant la sécurité des biens et des personnes, et confirmation par la gendarmerie du Grand Lemps lors de la réunion du Comité Consultatif Citoyen du 28 octobre, aucune étude n’a pu démontrer un impact négatif de l’éclairage nocturne sur la délinquance, les cambriolages ou les accidents de la route. Il est avéré que les cambriolages ont majoritairement lieu le jour et en semaine.

 

Pour la protection des personnes, les statistiques effectuées dans les agglomérations ayant opté pour une extinction la nuit ont montré qu’il n’y a pas plus d’accidents et que leur gravité était moindre. La gendarmerie du Grand Lemps est informée de notre expérimentation et nous ferons un bilan de l’expérience avec un responsable de la gendarmerie à l’issue des 5 mois de la période d’essais.

 

 

Améliorations envisagées

 

En cohérence avec notre volonté de promouvoir une consommation énergétique raisonnée compatible avec un développement durable et en tenant compte du fait que la consommation par point lumineux dépend du temps d’éclairement et de la vétusté du matériel, nous proposons :

 

  • Une diminution de l’intensité lumineuse vers des lampes de 70 W. Cette diminution sera effectuée au cours des maintenances curatives en fonction du matériel installé.

 

  • Un plan de rénovation des lampadaires présentant un mauvais rendement d’éclairage (lampadaires type « boule » notamment),

 

  • Suppression à terme des ampoules type « fluorescentes » par des ampoules au Sodium Haute Pression pour un meilleur rendement (lumière orangée),

 

  • Une expérience de 5 mois (5 janvier 2015/5 mai 2015). Celle-ci consistera en l’extinction de l’éclairage public (y compris l’église) sur l’ensemble de la commune, voiries communales des lotissements comprises à l’exception dans un premier temps des hameaux suivants : Boisrond, La Motte, La Rongy, Le liers, Les Ripeaux. Dans ces hameaux, un seul lampadaire est alimenté et des modifications plus importantes peuvent être nécessaire (ajout de coffret par exemple). Ils seront traités dans un deuxième temps.

 

Le conseil municipal en date du 10 novembre a décidé à l’unanimité, après accord à l’unanimité du Comité Consultatif Citoyen réuni le 28 octobre :

 

  • Du dimanche soir au vendredi matin

- 23 heures à 5 heures du matin : extinction de l’ensemble du village

 

  • Le vendredi

- 23h à minuit : extinction totale à l’exception du centre village et de l’ensemble sportif

- minuit à 5 heures du matin : extinction totale

 

  • Le Samedi

- 23h à minuit : extinction totale à l’exception du centre village et de l’ensemble sportif

- minuit à 2 heures 30 : extinction totale SAUF l’ensemble sportif

- 2 heures 30 à 5 heures du matin : extinction totale.

 

 

  • L’installation de 24 horloges (un poste est déjà équipé) qui permettra d’adapter l’heure d’allumage et d’extinction en tenant compte des jours et lieux qui nécessitent une période d’éclairage nocturne étendue.

 

Le coût d’installation des horloges astronomiques s’élèvera à environ 2 600 euros. Ce coût d’installation sera notamment compensé par les économies réalisées au cours de la période d’essai de 5 mois.

 

Avec cette mesure, le gain de consommation est de l’ordre de 50 % et celui des coûts de 44 % soit environ 6 800 €/an.

 

Les illuminations de Noël

 

Elles seront placées sous le signe des économies. En effet, elles brilleront du 5 décembre au 5 janvier. Les guirlandes de traversée de la RD 520 ne seront pas installées. Il a été jugé par les élus en charge du dossier « éclairage public » que ces guirlandes n’étaient pas toujours bien installées, que les distances entre deux guirlandes étaient trop importantes, que le coût de la ose avec une nacelle par une entreprise spécialisée était trop conséquent. Les sapins illuminés par les commerçants, les illuminations fixes et les guirlandes du centre villages brilleront cependant de mille feux en cette période des fêtes de fin d’année.

 

Important : votre avis nous intéresse

 

Au cours de cette période d’essais de 5 mois, avis et questions peuvent être transmis en mairie sur un recueil dédié, sur le site internet de la commune et via l’adresse internet : rf/snobahc//egarialce, ou lors d’une rencontre avec un de vos élus et sur demande de rendez-vous …

 

Un arrêté municipal sera rédigé et affiché en mairie.

 

A la fin de la phase expérimentale, un bilan sera dressé et exposé dans le journal communal. Si le bilan est positif, l’extinction sera généralisée et pérennisée.


[30/11/2014]

 


© 2019 - Commune de Chabons  Fils RSS
9, rue de l'église - BP 1 - 38690 Chabons - Tél. (+33) 04 76 65 00 10 - Télécopie : (+33) 04 76 65 05 20